Depuis son atelier de Miami, l’héritier de la génération pop art, a travaillé sur l’un des détournements du quotidien et du mobilier urbain dont il a le secret. Mark Handforth a proposé d’explorer le thème de la lumière dans l’œuvre de l’artiste. Entre Pop Art et Minimalisme, l’artiste britannique a investi l’espace, avec ses œuvres monumentales et lumineuses qui détournaient non sans humour les objets du quotidien. Souvent tramées de lumières phosphorescentes, ses sculptures croisaient leurs feux avec ceux des toits de Paris visibles sous la verrière du Studio des Acacias.