Studio photo et Galerie d’art
Main address: 30 rue des Acacias, Paris 17ème Paris 17ème France ,

ART EXHIBITION

ART EXHIBITION



Le Studio des Acacias est un lieu mythique où se sont succédé des artistes et photographes de légende comme Irving Penn, Richard Avedon ou Guy Bourdin.

Aujourd'hui cet espace de création s'ouvre à toutes les formes d'expressions contemporaines (production artistique, installation, vidéo, photographie...) en accueillant les plus belles signatures photographiques et les plus grands artistes contemporains pour des productions et expositions uniques.

FONDATEUR

  • Studio des Acacias - Portrait de Paul-Emmanuel Reiffers

    Paul-Emmanuel REIFFERS


    Les métiers de l'image sont intimement liés à l'art et aux artistes.

    Le Studio des Acacias a pour vocation de favoriser ces rapprochements. De les susciter même, en proposant à Paris un lieu d'échanges, de vie et d'expérimentations, à travers ses espaces de création plastique, photographique et vidéo.

    Le Studio des Acacias est une demeure pour les artistes. Il accueille tout naturellement leurs expositions, dans le cadre d'une programmation artistique exigeante.

    La création en appelle à la sensibilité de chacun. Elle représente une ouverture sur le monde. Et sur le beau. J'ai toujours pensé que la création devrait être au centre de tout. Qu'elle devait se vivre au quotidien. C'est pourquoi le Studio existe.

LES AMIS

1/6
  • Studio des Acacias - Portrait de Babeth Djian

    Babeth DJIAN

    Directrice de la rédaction du magazine Numéro


    De Richard Avedon à Irving Penn, d'immenses photographes ont fait l'histoire du Studio des Acacias. Ce lieu mythique inspire depuis toujours les plus grands artistes.

  • Studio des Acacias - Portrait de Olivier Massart

    Olivier MASSART

    Directeur de La Mode en Images


    Le Studio des Acacias exerce sur l'amateur et le passionné de photographie et de mode que je suis une fascination particulière. Combien de fois ai-je imaginé les shootings menés dans ce lieu mythique par les plus grands photographes ? La silhouette des modèles, les dernières créations des couturiers... La vision, les visions de ces purs artistes.

    Aujourd'hui, le Studio des Acacias revient en pleine lumière pour devenir un lieu de dialogue entre l'art, la photographie, le cinéma et la publicité. Un rêve devenu réalité en somme. Il me reste à dire, tout simplement, mon bonheur de participer à cette aventure, à cette renaissance.

  • Studio des Acacias - Portrait de Kamel Mennour

    Kamel MENNOUR

    Fondateur et directeur de la galerie Kamel Mennour


    Dès ma première visite au Studio des Acacias, avant même sa rénovation récente, j'ai été saisi par l'âme des lieux. L'espace était chargé d'histoire. Car bien avant d'être un lieu mythique de la création, le Studio des Acacias avait eu plusieurs vies : celle d'une salle de boxe dans les années 40 puis celle d'un lieu incontournable des Yéyé...

    Aujourd'hui encore, ses murs semblent résonner des combats, des émotions fortes et des personnalités qui l'ont habité. Ce lieu a toujours su voguer avec son temps. Et je suis certain qu'il continuera à rencontrer l'esprit de son époque. Car le Studio des Acacias est un lieu résolument contemporain, c'est-à-dire un espace de rencontre, hybride et transversal, pour tous les arts.

  • Studio des Acacias - Portrait de Jérôme Sans

    Jérôme SANS

    Curator et critique d’art


    Le Studio des Acacias est un lieu mythique de l'ombre et de la lumière incarnant à la fois la sphère privée et la sphère publique : abritant un temps le célèbre Studio Harcourt, ces lieux furent ainsi dévolus à la création de portraits dans la tradition du luxe. Autant de personnes ainsi révélées dans cette lumière si particulière, pour l'éternité.

    Au delà de son atmosphère intemporelle, le Studio des Acacias, aujourd'hui point de rencontre de diverses dynamiques artistiques, a tout pour devenir un atelier, une factory du XXIème siècle mêlant projets, rencontres interdisciplinaires exceptionnelles et improbables.

  • Studio des Acacias - Portrait de Paul Gruber

    Paul GRUBER

    Directeur de la Création


    Le Studio des Acacias est pour nous, créatifs, un terrain d’expression infini, connecté et inspirant.
    Il offre à la création des horizons encore inexplorés, propices à l’innovation et à la recherche interdisciplinaire.

    A nous aujourd'hui d'inventer ensemble les prochains chapitres de l’histoire du Studio.

  • Studio des Acacias - Portrait de Valérie Larrondo

    Valérie LARRONDO

    Copywriter


    Le premier jour, je n’avais pas le code, j’ai pu admirer la porte cochère.
    Le deuxième jour, j’avais le code de la porte cochère, j’ai pu admirer la cour pavée. Secrète et parisienne.
    La troisième fois, j’avais le code de la porte cochère et de la porte de l'atelier. Je suis rentrée.

    J’en étais. Enfin.
    (j’y retourne demain)

Du 10 au 18 février 2017

GUIDO MOCAFICO_

GUIDO MOCAFICO_

Du 10 au 18 février 2017

GUIDO MOCAFICO_

Mocafico Numéro

Le Studio des Acacias accueille la nouvelle exposition du maitre de la nature morte, le photographe italien Guido Mocafico.
Avec son regard anticonformiste, Guido Mocafico imagine des natures mortes radicales conçues comme des vanités contemporaines. Ses images sont des tableaux fascinants, qui intriguent par leur beauté absolue.

L'exposition est présentée à l'occasion de la parution du livre Mocafico Numéro, 1999-2016, aux éditions Steidl.

Né en 1962 en Suisse, il travaille aujourd’hui entre Vevey et son atelier parisien. Il collabore depuis plus de 15 ans avec le magazine Numéro.
Son travail est exposé à Londres, Munich, Tokyo, ainsi que dans de nombreux festivals (Paris Photo, Festival d’Hyères, Rencontres d’Arles…).
Plusieurs ouvrages ont été publiés chez Steidl sur ses travaux personnels : Venenum (2005), Medusa (2006), Serpens (2007), Movement (2008), Stilleven (2012).

GUY BOURDIN

Exposition passée

GUY BOURDIN

The Portraits, Avril 2016

Unanimement reconnu comme l’un des plus grands photographes du demi-siècle et le plus brillant créateur d’images de mode et de publicité, Guy Bourdin a réalisé plusieurs de ses séries au Studio des Acacias.

En avril 2016, le Studio des Acacias lui consacre sa nouvelle exposition. « Guy Bourdin : The Portraits » est l'exposition publique la plus personnelle organisée à Paris depuis sa mort en 1991, avec une sélection inédite d’œuvres des années 1950-1980.

Sous la direction de l’historienne Shelly Verthime, l'exposition rassemble plus de 150 photos de l’artiste sous un angle intime et personnel. Ses œuvres de jeunesse en noir et blanc, largement influencées par le surréalisme, souvent méconnues, côtoient ses photographies les plus emblématiques et intemporelles, ainsi que des films Super-8 issus de sa collection personnelle.

Collaboration : The Guy Bourdin Estate et Louise Alexander Gallery


RASHID JOHNSON - MATTHEW DAY JACKSON

Exposition passée

RASHID JOHNSON - MATTHEW DAY JACKSON

NEW AMERICAN ART - Octobre 2015

A l’occasion de la Fiac 2015, le Studio des Acacias by Mazarine invite deux des plus talentueux représentants de l’art contemporain américain, Rashid Johnson et Matthew Day Jackson.

Les deux artistes investissent le Studio des Acacias avec des œuvres inédites. Ils ont en commun une certaine vision du rêve américain, une Amérique souvent critiquée, synonyme d’impérialisme et d’hégémonie, entre luttes raciales et seconde guerre mondiale.

Paul-Emmanuel Reiffers, Président de Mazarine Group et Fondateur du Studio des Acacias, a souhaité réunir Matthew Day Jackson et Rashid Johnson, qu’il suit depuis plusieurs années, dans cette exposition conçue et réalisée en collaboration avec la galerie Hauser & Wirth.

'exposition sera ouverte au public dans le cadre de la FIAC 2015.

Collaboration : Hauser & Wirth - New York

MATTHEW DAY JACKSON

Considéré comme l’un des artistes américains les plus talentueux de sa génération (il est né dans les années 70), Matthew Day Jackson est obsédé par les notions de danger et de destruction liées à toutes vies et productions humaines, des machines aux nouvelles technologies... Avec son concept d' "Horrorful", il tente ainsi d'exprimer à la fois la beauté (beautiful) et l'horreur (horror) qui peut en résulter. Son oeuvre - marquée par la figure du crane et pas une passion pour les courses de voiture (une véritable tradition familiale) - engage à une médiation sur l'existence, l'infini et la mort.

Matthew Day Jackson est né en 1974 en Californie. Il vit et travaille aujourd'hui à Brooklyn. Son travail a déjà été présenté au Whitney Museum et au Ullens Center for Contemporary Art à New York, à la Saatchi Gallery à Londres ou encore au Palazzo Grassi à Venise.

RASHID JOHNSON

Acteur majeur de la montée en puissance des artistes afro-américains dans l'art contemporain actuel, Rashid Johnson n'a de cesse de s'intéresser aux phénomènes culturels (du jazz au hip hop en passant par Mohammed Ali) qui ont façonné sa communauté. Si ses vidéos, photographies, sculptures, peintures et installations interrogent l'identité afro-américaine dans toute sa diversité, elles trouvent souvent leur origine dans l'histoire personnelle de l'artiste ou les années 70 qui l'ont vu naître.

Né en 1977, Rashid Johnson a fait ses premiers pas dans la photographie en 1996 avant de se tourner vers une pratique artistique pluri-media. Après des études au Art Institute de Chicago, il rejoint New York où il se fait remarquer autant par la critique que par les plus grands collectionneurs d'art. Ses expositions parcourent alors le monde, du Miami Art Museum aux galeries Hauser & Wirth de Zurich et de Londres, en passant par la Grèce, l'Italie et l'Allemagne.

MARK HANDFORTH

Exposition passée

MARK HANDFORTH

DROP SHADOW - Octobre 2014

Entre emprunts au pop art, au ready-made et au minimalisme, les œuvres monumentales, installations et tubes lumineux de Mark Handforth énergisent littéralement les espaces qu'ils habitent. Ses sculptures détournant les objets du quotidien évoquent ainsi, par leur distorsion et leur déformation, autant l'idée d'un effondrement, d'un changement de la matière que d'un mouvement créatif. Son jeu avec la lumière esquisse, quant à lui, de véritables paysages incandescents.

Au sein du Studio des Acacias, ses sculptures aux lumières phosphorescentes croisent leurs feux avec ceux des toits de Paris visibles sous la verrière. Réalisée en partenariat avec la galerie new-yorkaise Gavin Brown's Enterprise, l'exposition de Mark Handforth est l'occasion d'une exploration du thème de la lumière, déjà initiée avec Claude Lévêque.

Mark Handforth est né à Hong Kong en 1969. Il travaille actuellement à Miami et a été exposé à Central Park à New York, au Dallas Museum of Art ou encore au MCA de Chicago, entre autres.

Collaboration : Galerie Gavin Brown’s Enterprise

Courtesy the artist and Gavin Brown’s Enterprise
© Mario Palmieri et Stéphane Gallois

CLAUDE LEVEQUE

Exposition passée

CLAUDE LEVEQUE

JE SUIS VENU ICI POUR ME CACHER - Octobre 2013

Provocateur sensible, Claude Lévêque s'est imposé comme l'une des figures principales de l'art contemporain. Pionnier de l'art de l'installation en France, son usage de la lumière, du son, des objets et des situations quotidiennes esquissent des univers oniriques et étranges. Véritables parcours initiatiques, ses œuvres proposent au public de pénétrer un réel mêlant une douce poésie à une violence sourde, non sans humour. Claude Lévêque nous appelle surtout à libérer nos émotions en exprimant, comme nul autre, nos peurs primaires et notre mélancolie.

Pour cette première exposition organisée en partenariat avec Kamel Mennour (dont la galerie représente Claude Lévêque), l'artiste s'est emparé de 2 000 m2 d'espace pour y distiller ses célèbres néons de couleurs, prenant le plus souvent la forme d'inscriptions ambigües, ironiques ou provocantes ("nous sommes heureux", "ta geule"...).

Claude Lévêque est né à Nevers en 1953. Passionné par la scène musicale punk et le cinéma expérimental, il se tourne vers l'art contemporain pour en devenir l'une des figures majeures. Il représente la France à la Biennale de Venise en 2009 et investit le musée du Louvre en 2014. Les œuvres de Claude Lévêque ont été exposées dans les plus grands musées du monde, du PS1 à New York au Musée d'art moderne de Paris.

Collaboration : Kamel Mennour

@ADAGP Claude Lévêque
Courtesy Kamel Mennour, Paris