Studio photo et Galerie d’art
Main address: 30 rue des Acacias, Paris 17ème Paris 17ème France ,

ART EXHIBITION

ART EXHIBITION



Le Studio des Acacias est un lieu mythique où se sont succédé des artistes et photographes de légende comme Irving Penn, Richard Avedon ou Guy Bourdin.

Aujourd'hui cet espace de création s'ouvre à toutes les formes d'expressions contemporaines (production artistique, installation, vidéo, photographie...) en accueillant les plus belles signatures photographiques et les plus grands artistes contemporains pour des productions et expositions uniques.

CLAUDE LEVEQUE

Exposition passée

CLAUDE LEVEQUE

JE SUIS VENU ICI POUR ME CACHER - Octobre 2013

Provocateur sensible, Claude Lévêque s'est imposé comme l'une des figures principales de l'art contemporain. Pionnier de l'art de l'installation en France, son usage de la lumière, du son, des objets et des situations quotidiennes esquissent des univers oniriques et étranges. Véritables parcours initiatiques, ses œuvres proposent au public de pénétrer un réel mêlant une douce poésie à une violence sourde, non sans humour. Claude Lévêque nous appelle surtout à libérer nos émotions en exprimant, comme nul autre, nos peurs primaires et notre mélancolie.

Pour cette première exposition organisée en partenariat avec Kamel Mennour (dont la galerie représente Claude Lévêque), l'artiste s'est emparé de 2 000 m2 d'espace pour y distiller ses célèbres néons de couleurs, prenant le plus souvent la forme d'inscriptions ambigües, ironiques ou provocantes ("nous sommes heureux", "ta geule"...).

Claude Lévêque est né à Nevers en 1953. Passionné par la scène musicale punk et le cinéma expérimental, il se tourne vers l'art contemporain pour en devenir l'une des figures majeures. Il représente la France à la Biennale de Venise en 2009 et investit le musée du Louvre en 2014. Les œuvres de Claude Lévêque ont été exposées dans les plus grands musées du monde, du PS1 à New York au Musée d'art moderne de Paris.

Collaboration : Kamel Mennour

@ADAGP Claude Lévêque
Courtesy Kamel Mennour, Paris